Nigeria

Nigeria (2)

Yaya Touré nominé Ballon d'or 2015

La Fédération internationale de football (FIFA) a dévoilé la liste des 23 joueurs nommés pour le Ballon d'Or 2015, ce 20 octobre. L'Ivoirien Yaya Touré est encore le seul Africain en lice pour ce trophée qui sera remis le 11 janvier 2016.

Pour la quatrième fois de suite, Yaya Touré fait parti des joueurs nommés pour le Ballon d'Or. Et pour la troisième fois de suite, l’Ivoirien est le seul Africain en lice pour la plus prestigieuse distinction individuelle remise à un footballeur.

Le joueur de Manchester City, qui s’est récemment plaint dans le journal L’Equipe d’un manque de reconnaissance, est par ailleurs le favori pour un cinquième titre de suite de Joueur africain de l’année (un record). Ce trophée sera remis le 22 décembre.

En revanche, le champion d’Afrique 2015 semble n’avoir aucune chance en ce qui concerne le Ballon d’Or, qui sera décerné le 11 janvier 2016 à Zurich. Le Portugais Cristiano Ronaldo ou l’Argentin Lionel Messi devrait à nouveau être récompensé.

Ballon d’Or : les 23 par ordre alphabétique

Sergio Agüero (Argentine/Manchester City), Gareth Bale (Pays de Galles/Real Madrid), Karim Benzema (France/Real Madrid), Cristiano Ronaldo (Portugal/Real Madrid), Kevin De Bruyne (Belgique/VfL Wolfsburg/Manchester City), Eden Hazard (Belgique/Chelsea), Zlatan Ibrahimovic (Suède/Paris Saint-Germain), Andrés Iniesta (Espagne/FC Barcelone), Toni Kroos (Allemagne/Real Madrid), Robert Lewandowski (Pologne/FC Bayern Munich), Javier Mascherano (Argentine/FC Barcelone), Lionel Messi (Argentine/FC Barcelone), Thomas Müller (Allemagne/FC Bayern Munich), Manuel Neuer (Allemagne/FC Bayern Munich), Neymar (Brésil/FC Barcelone), Paul Pogba (France/Juventus), Ivan Rakitic (Croatie/FC Barcelone), Arjen Robben (Pays-Bas/FC Bayern Munich), James Rodriguez (Colombie/Real Madrid), Alexis Sanchez (Chili/Arsenal), Luis Suarez (Uruguay/FC Barcelone), Yaya Touré (Côte d'Ivoire/Manchester City), Arturo Vidal (Chili/Juventus/FC Bayern Munich).

Le 20 Octobre 2015
Avec RFI

Etoo-sifflet-jaune

L'ancien international camerounais a présenté vendredi soir à Paris une initiative de collecte de fonds lancée par sa fondation pour venir en aide aux victimes de Boko Haram et aux personnes déplacées dans le nord du Cameroun.

"Yellow Whistle Blower FC", c'est l'initiative que l'ancien footballeur international camerounais Samuel Eto'o vient de présenter à Paris. Le nom choisi fait référence aux sifflets jaunes ("yellow whistle") qui symbolisent la campagne, et constitue une allusion aux "lanceurs d'alertes" ("whistleblowers") qui relaient des injustices ou des situations dramatiques dans l'opinion. L'objectif affiché est de collecter des fonds qui seront distribués aux ONG qui viennent en aide aux personnes déplacées dans le nord du Cameroun en raison de la menace de la secte islamiste Boko Haram.

L'annonce de ce lancement a été faite le vendredi 19 juin au cours d'une soirée de l’agence d'événementiel Black Fahrenheit, rapporte le site de l'hebdomadaire "Jeune Afrique".

Le footballeur, dont la fondation est déjà très active sur le continent africain, a expliqué à Totem TV : “Cette initiative qui me tient particulièrement à cœur est une opération de solidarité, et comme moi, beaucoup sont révoltés par les injustices et l’isolement que vivent ces populations. C’est une opportunité de tirer la sonnette d’alarme sur une situation qui se dégrade.” “Ensemble, nous pouvons les aider”, est le mot d'ordre de cette campagne de levée de fonds.

Sur la page Facebook de "Yellow Whistle Blower" s'affichent déjà des photos d'autres footballeurs apportant leur soutien à l'opération parmi lesquels l'Italien Marco Materazzi, l'Ukrainien Andreï Chevtchenko ou encore Abou Diaby.

Fin mars, un spot de lancement  été diffusé sur YouTube.

Avec Jeune Afrique

Cours de change

Convertir