Géorgie : Inondations à Tbilissi, 8 morts et plusieurs animaux sauvages échappés d'un zoo

Un hippopotame echappé du Zoo deTbilissi en Georgie le14 juin 2015

Le chaos a régné dimanche dans la capitale géorgienne, où de violentes inondations ont fait au moins huit morts et plusieurs disparus. Des lions, des tigres ou des ours se sont échappés du zoo et sont dispersés dans la ville.

Saturée après plusieurs heures de pluie torrentielle, la rivière Vere est sortie de son lit dans le centre-ville de Tbilissi, emportant tout sur son passage. Au moins huit personnes sont mortes et plusieurs disparues, ont annoncé dimanche des responsables géorgiens. La situation s'est aggravée dans la matinée lorsque de nombreux animaux dont des lions, des tigres et des ours se sont échappés du zoo endommagé par les inondations et se sont dispersés dans la capitale géorgienne. Les autorités ont appelé les habitants à rester chez eux alors que la recherche des animaux sauvages était encore en cours en début d'après-midi.

«Au moins huit personnes sont mortes mais plusieurs autres sont toujours portées disparues», a déclaré à l'AFP Nino Guiorgobiani, porte-parole du ministère géorgien de l'Intérieur. «Les corps de trois personnes ont été retrouvés au sein de l'enceinte du zoo. Deux d'entre elles sont des employés», a précisé la porte-parole du zoo Mzia Charachidze, ajoutant que tous les animaux n'avaient pas encore été localisés. «La plus grande partie du zoo est détruite. C'est un tourbillon infernal», a-t-elle lancé.

Plus d'électricité ni d'eau potable

Selon la mairie, des tigres, des lions, des jaguars, des ours ainsi que des loups ont réussi à sortir de leurs cages. Certains de ces animaux sauvages ont été capturés par la police, d'autres abattus, a précisé le bureau du maire. Des images de la télévision Rustavi 2 ont notamment montré un hippopotame nageant dans les rues inondées du centre de Tbilissi, les secouristes luttant pour tenter de capturer l'animal. Des dizaines de familles ont dû évacuer leur maison et des milliers de personnes étaient privées d'électricité et d'eau potable dans la capitale géorgienne où vit 1,2 million d'habitants. Les équipes du ministère de l'Intérieur ont secouru de nombreuses personnes par hélicoptère alors que les pluies torrentielles ont provoqué un glissement de terrain sur une route en dehors de Tbilissi.

Le président Guiorgui Margvelachvili a présenté ses condoléances aux familles des victimes après s'être rendu dans les zones dévastées par les inondations. «Les pertes humaines que nous avons subies sont insupportables», a-t-il lancé alors qu'il observait les opérations de nettoyage sous l'oeil des caméras de la télévision. Le Premier ministre Irakli Garibachvili a également fait état de «dégâts importants» pour les infrastructures de la ville. En mai 2012, cinq personnes avaient été tuées à Tbilissi par des inondations provoquées par de fortes pluies. (Le figaro / Votre Afrique).

 

Lu 1213 fois

Cours de change

Convertir