RDC : la chanteuse Marie Misamu est décédée, quand et comment?

Marie Misamu, chantre chretienne congolaise a rendu l'âme

La chanteuse congolaise de musique chrétienne Marie Misamu est décédée samedi 16 janvier dans la soirée à Kinshasa.

Le président de l’Association des musiciens chrétiens du Congo (AMCC), Patrice Ngoy Munsoko, joint au téléphone, a confirmé l’information.

« Oui j’ai des informations sûres. Il y a le chargé des provinces de l’AMCC qui venait de m’informer. Comme il est chargé de provinces, il dit qu’il a été là. Et moi, je vais me déplacer tout à l’heure pour aller vérifier où on a gardé son corps. Dans les heures qui viennent, je pourrai encore vous préciser », a fait savoir Patrice Ngoy Munsoko.

Un cousin de la chanteuse joint au téléphone par Radio Okapi raconte que Marie Misamu se trouvait à une retraite de prière au sommet de la colline de Mangengenge quand elle a ressenti des « malaises » au niveau de la poitrine.

Elle a été conduite à l’hôpital de l’amitié sino-congolaise à Ndjili le samedi dans la soirée. Elle y est décédée le même jour vers 19 heures.

De nombreuses personnes se sont rassemblées autour de cet hôpital où le corps de la chanteuse est gardé ainsi qu’au domicile familial de Marie Misamu.

Chanteuse à succès

Marie Misamu était l’une des chanteuses religieuses les plus en vue en RDC. Elle s’est notamment fait connaître avec la chanson « Seigneur » qui a recueilli un franc succès.

D’autres titres que la chanteuse a sorti par la suite comme « Mokeli na ngai », « Salela ngai bikamwa », « La reconnaissance » et « Eh Yahweh » ont également obtenu un très bon accueil auprès du public.

Le 17 Janvier 2016
Votre Afrique

Lu 2561 fois

Cours de change

Convertir