Vladmir Poutine : Etat Islamique est financé par 40 pays, y compris les pays membres du G20

Le président russe Vladimir Poutine et son ministre des Affaires étrangères Sergeï Lavrov au Tadjikistan, le 15 septembre 2015

Au sommet du G20, qui s'est tenu du 14 au 16 novmbre en Turquie, le Président russe a souligné que la Russie avait présenté des exemples de financement des terroristes par des personnes physiques venant de 40 pays, y compris les pays membres du G20.

Vladmir Poutine a aussi évoqué la necessité urgente d'empêcher la vente illégale du pétrole. "J'ai montré à nos partenaires de nombreuses photos prises depuis l'espace et depuis les aéronefs sur lesquelles on voit clairement le volume que représente la vente illégale de l'or noir effectuée par Daesh".

Poutine a également appelé à former une large coalition antiterroriste. "Je pense qu'il est non seulement possible mais aussi nécessaire de le faire (Créer une coalition)". Selon lui, la coopération doit être menée tant sur le plan politique qu'entre les services secrtes. Tout le monde, les hommes politiques comme les services secrets, commence à se rendre compte que ce n'est qu'ensemble qu'on pourra combattre le terrorisme, a indiqué le Président russe.

Comment Daech organise son lucratif marché pétrolier

Même si le réseau pétrolier de Daech est affaibli par les frappes occidentales, l'or noir représente encore au moins un quart des revenus de l'État islamique. À qui Daech vend l'or noir? Comment est organisé son marché pétrolier? Pourquoi la coalition n'attaque pas directement les puits de prétrole? Réponses.

L'État islamique (ou Daech), qui contrôle un territoire à cheval entre la Syrie et l'Irak grand comme la moitié de la France, a mis la main sur une dizaine de champs de pétrole, et produit, selon les estimations de plusieurs instituts de recherche sur le terrorisme et des reportages sur le terrain, entre 20.000 et 40.000 barils de pétrole par jour (à titre de comparaison, la Syrie produisait 385.000 barils par jour en 2010, avant la guerre civile). Daech engrangerait entre 1 et 1,5 million de dollars par jour de son activité pétrolière, soit entre 350 et 600 millions de dollars par an. Même s'il faut rester prudents sur ces chiffres en réalité invérifiables, il fait globalement consensus que les recettes tirées de l'or noir par Daech représentent entre un quart et un tiers de ses ressources financières globales, le reste étant le «fruit» de taxes usurières imposées aux 10 millions d'habitants sous contrôle de Daech, d'extorsions, de trafics en tout genre (art, armes, organes, esclavage humain, etc.) et de donations.

Le 26 Novembre 2015
Avec Le Potentiel et Le Figaro 

Lu 1008 fois

Cours de change

Convertir